Ce site utilise des cookies provenant de Google afin de fournir ses services, personnaliser les annonces et analyser le trafic. Les informations relatives à votre utilisation du site sont partagées avec Google. En acceptant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte

Recherche des pièces de votre véhicule, merci de patienter ...

Pneumatique poids lourds et utilitaires : ce qu’il faut savoir

Publié le : 20/02/2018 15:48:24
Catégories : Pneus

Pneumatiques poids lourds

La catégorie poids lourds et utilitaires désigne l’ensemble des véhicules qui ont une forte capacité d’emport et qui sont généralement utilisés par des professionnels. De ce fait, il s’agit de véhicules qui sont soumis à une utilisation quotidienne intense et régulière. Par conséquent, leurs pneumatiques sont soumis à de rudes épreuves liées à la nature des routes parcourues et aux conditions climatiques. Le choix d’un pneumatique de poids lourds et utilitaires doit donc répondre à des paramètres bien définis pour que le fonctionnement du véhicule reste optimal. Toutefois, il est possible qu’indifféremment d’un bon choix, le pneumatique s’use et devienne inutilisable. Dans de pareilles circonstances, il suffit de recourir à un procédé spécifique visant à augmenter leur durée de vie.

Pneu poids lourd : les spécificités

Les pneus de poids lourds et utilitaires sont conçus avec la même technologie que celle utilisée pour le pneumatique standard encore appelé pneumatique tourisme. La différence, c’est qu’ils sont fabriqués pour s’adapter aux véhicules de PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) supérieur à 3,5 tonnes. C’est pour cette raison qu’ils sont assez gros, robustes et offrent une endurance ainsi qu’une capacité à économiser du carburant. Le pneumatique des poids lourds et utilitaires se caractérise principalement par une structure renforcée, résistant à toute épreuve. Ainsi, le véhicule peut supporter de lourdes charges sans conséquence. En plus des propriétés élémentaires qui distinguent un pneu d’un autre, ce dernier doit également avoir des caractéristiques adaptées aux conditions climatiques. Pour améliorer la performance des pneus de poids lourds, les concepteurs se concentrent davantage sur l’augmentation du rendement kilométrique et la diminution de la résistance au roulement.

Notion de résistance au roulement

Chaque fois que la roue d’un véhicule tourne, le pneumatique au contact de la route, se déforme et produit de l’énergie sous forme de chaleur. La force générée est appelée résistance au roulement et est à la base de 20 % des forces qui permettent de freiner naturellement l’automobile. Dans le cas d’un poids lourd, cette résistance au roulement est responsable d’environ 33 % de l’énergie dissipée. En d’autres termes, un tiers du carburant se dissipe sous forme d’énergie par les pneus. Pour réduire la consommation de carburant, il faut donc réduire l’impact des forces qui s’opposent au déplacement des véhicules (la gravité liée au poids du véhicule, la résistance de l’air et les frottements mécaniques).

Pneu poids lourd : le marquage et les indices

Les marquages du flanc d’un pneu de poids lourd permettent d’avoir toutes les informations liées aux caractéristiques et spécificités de celui-ci. Ils décrivent avec exactitude et précision la taille du pneu, sa construction et ses limites en matière de performance. La majorité de ces informations sont légales et sont marquées conformément aux normes en vigueur. En Europe, ce sont les réglementations ECE-R54 qui sont appliquées aux pneus des véhicules commerciaux donc y compris les pneus pour poids lourds et utilitaires. Généralement, le marquage du pneumatique de poids lourds est similaire à celle du pneumatique tourisme. Voici un exemple type de désignation de dimension et terminologie d’un pneu pour camion : 315/80R22.5 156/150 L (154/150 M).

- 315 : dimension en largeur du pneu en mm.

- 80 : rapport entre la hauteur de section de flanc et la largeur de section du pneu, exprimé en %

- R : construction radiale.

- 22,5 : le diamètre de la jante, exprimé en pouces.

- 156/150 : l’indice de charge pour montage simple et double.

- L : la vitesse maximum autorisée pour ce pneu.

L’indice de charge montre la capacité maximale de charge du pneu pour un seul et double montage. L’usage au-delà de la charge maximale indiquée sur le pneu peut provoquer une dégradation irréversible de la structure du pneumatique et peut entrainer par la suite une mise à plat brutale.

Poids lourd : choisir des pneus adaptés à chaque essieu

Il existe trois types principaux d’essieux sur les véhicules poids lourd : essieu directeur, essieu moteur et essieu porteur. L’essieu directeur est celui qui se trouve en avant, et donc directement impliqué dans l’équilibre du véhicule. Quant à l’essieu moteur, il s’agit de celui qui se trouve en arrière. Il est lié au moteur et transmet l’accélération. Sur celui-ci, les roues sont montées pour la plupart du temps en pair sauf dans le cas de modèles de pneus adaptés permettant de remplacer 2 pneus par un pneu plus large. Enfin, les essieux porteurs sont ceux des remorques qui suivent la direction et la motricité imposées par le poids lourd. Contrairement aux pneus standards, les pneumatiques de poids lourds ne peuvent pas être montés n’importe comment. Il faut choisir un modèle spécifique pour chaque position précise sur le véhicule. Un modèle prévu pour un essieu donné ne peut donc pas être monté sur un autre essieu. On distingue toutefois des modèles « toutes positions » qui peuvent s’adapter indifféremment à tout essieu, à condition que cela soit spécifié comme tel par les fabricants.

En ce qui concerne la loi relative au pneumatique de poids lourds, elle rejoint celle sur le pneumatique tourisme sur de nombreux points. Il est donc important de faire en sorte que sur un même essieu :

 - la dimension de pneumatique soit la même à gauche et à droite ;

 - les indices de charge et de vitesse soient pareils ;

 - la structure soit identique ;

 - les pneus utilisés soient de la même catégorie d’usage : 2 pneus ETE ou 2 pneus HIVER ;

 - les pneus soient de même marque ;

 - un maximum de 5 millimètres d’écart de profondeur est observé entre les 2 pneus d’un même essieu.

Il est possible de mélanger un pneu neuf et un pneu rechapé sur un même essieu à condition que la marque du pneu rechapé et celle de la carcasse du pneu soient identiques au pneu neuf.

Des usages variés pour pneu poids lourds

Le choix d’un pneumatique pour poids lourds ne doit pas uniquement se reposer sur les caractéristiques liées à l’essieu sur lequel ils seront montés, mais aussi à l’usage auxquels ils sont destinés. Ainsi, il faut pour une utilisation sur autoroute opter pour un pneu économique afin de pouvoir maximiser les économies de carburant. Par contre sur une route, il faut choisir un pneu capable d’assurer les fonctions de base tout en étant soumis à des arrêts et accélérations fréquents. Il est aussi possible d’opter pour les modèles polyvalents capables de rouler sur route comme sur sols moins goudronnés (terre/cailloux/graviers). Pour les poids lourds de chantiers, la plupart du temps, le pneu est soumis à des contraintes plus ou moins violentes, il faut donc faire un choix judicieux. Il existe également des pneumatiques de poids lourds adaptés à différentes saisons. Ils sont utiles selon la saison pour une motricité et un freinage optimaux liés aux conditions climatiques. Des modèles plus récents sont également disponibles sur le marché et peuvent s’adapter aux 4 saisons sans qu’il soit nécessaire de les changer en tout temps.

L’usure des pneumatiques

En fonction des habitudes de conduite et de l’état des routes, les pneus peuvent s’user plus ou moins vite. Il faut donc savoir les remplacer à temps puisque rouler avec des pneus vétustes augmente les risques d’accident et expose le conducteur à une contravention ainsi qu’à l’immobilisation du véhicule. Pour changer des pneus, il faut se fier aux recommandations du constructeur pour le choix des nouveaux. Il faut en effet veiller à ce qu’il soit remplacé par le même type de pneu (marque, structure, dimension, indice de capacité de charge, code de vitesse).

Un entretien régulier est aussi indispensable pour le maintien en bon état d’un poids lourd. Étant donné que l’immobilisation de ces véhicules revient plus chère que celle des véhicules légers, il vaut mieux éviter d’en arriver là. Plusieurs opérations spécifiques existent et permettent de prolonger la durée de vie des pneus de poids lourds. Nous avons entre autres le recreusage et le rechapage.

Le recreusage de pneu poids lourd

Le recreusage est une technique qui permet de redonner une seconde vie au pneu poids lourds et utilitaires. Il consiste à recreuser la sculpture du pneu à l’aide d’une bande de roulement épaisse prévue à cet effet par certains fabricants de pneumatiques. Grâce au recreusage, le pneumatique de poids lourd retrouve environ 25 % de durée de vie supplémentaire, tout en gardant ses performances ainsi qu’une résistance au roulement souvent réduite. Pour un recreusage de qualité, il est toujours mieux de se rapprocher d’un revendeur spécialisé et prévoirpour la prestation environ 20 à 25 € par pneu.

Le rechapage pneu poids lourd

Un pneumatique de poids lourd usé peut être réchappé et réutilisé. L’opération consiste à enlever la gomme restante de la bande de roulement usée pour y mettre une nouvelle sur la carcasse du pneumatique. Le rechapage peut être fait à chaud ou à bien à froid. Il s’agit d’une manipulation très courante réalisée sur la plupart des pneus de poids lourds et utilitaires en France. Par ailleurs, il faut noter qu’un pneu peut-être rechapé plusieurs fois et continuer à fonctionner correctement. Ce procédé nécessite toutefois des contrôles sur l’état de la carcasse pour s’assurer de sa solidité.

Partager ce contenu